Comment devenir maquilleur ou maquilleuse professionnel(le) ?

0

Pour devenir maquilleur(se) professionnel(le), plusieurs paramètres sont à prendre en compte comme l’obtention d’un diplôme en esthétique, la durée d’une formation et les stages qui sont essentiels pour acquérir la pratique et les qualités indispensables pour devenir un professionnel.

Quel diplôme ?

Un Bac pro esthétique, un CAP ou un BTS en esthétique cosmétique peuvent faciliter l’accès à ce métier, mais seule une formation qualifiante mène concrètement au métier de maquilleur professionnel. Plusieurs écoles délivrent ces formations qualifiantes dont l’école maquilleur professionnel à Paris.

Quel type de formation ?

Si l’idée de faire des études vous rebute, vous pouvez opter pour la solution de la formation en école d’esthétique. Il y a des formations courtes et des formations longues, au choix. Par exemple, pour devenir maquilleur professionnel à Paris, les formations courtes durent 3 mois et les longues durent entre 6 et 10 mois. Des établissements privés proposent également ces formations débouchant sur des diplômes nationaux. Cependant, les postulants doivent avoir minimum un CAP pour être admis. Il y a aussi des formations à distance, mais elles sont dépourvues du côté pratique qui est pourtant indispensable dans le métier de maquilleur.

Où effectuer le stage ?

Il y a des écoles très sérieuses qui proposent de faire un stage en plus de la formation afin de se mettre en situation professionnelle. Le prix du stage est inclus dans la formation, ce qui est non négligeable, car le métier de maquilleur étant avant tout un métier de pratique, il est crucial de s’entraîner de manière concrète. Les stages peuvent être effectués en institut d’esthétique ou bien avec auprès d’un maquilleur indépendant.

Quelles sont les qualités pour devenir un parfait maquilleur ?

Pour devenir un parfait maquilleur, il faut faire preuve d’une grande créativité, d’une technique approfondie et de savoir-être avec la clientèle. Le relationnel avec les autres est donc primordial. La patience est également une bonne vertu étant donné que les travaux de maquillage prennent beaucoup de temps et peuvent devenir fastidieux si l’on n’est pas préparés mentalement et psychologiquement. Une excellente résistance physique est demandée, car ce métier se pratique debout la plupart du temps. Il faut donc être passionné, car ce métier est une vocation. La maîtrise de l’anglais est un atout de taille dans ce milieu afin de se faire comprendre de la majeure partie des mannequins. Le maquilleur doit avoir une présentation irréprochable et soignée, car il est la « vitrine » du travail dont il est capable de réaliser.





Laisser un commentaire

© 2016 - Bloguez.fr | Tous Droits Réservés.