Guide pour bien comprendre l’essentiel sur la colonie de vacances

0

Les colonies de vacances ont connu l’âge d’or dans les années 60. Quelques années plus tard, ce type d’offre s’est fait discret sans totalement disparaître. Aujourd’hui, les organisateurs ont réinventé les séjours en colo qui deviennent plus instructifs et ludiques. Voici ce qu’il faut savoir sur cette offre renouvelée.

C’est quoi une colonie de vacances en 2020 ?

Les offres se diversifient en matière de colonies de vacances aujourd’hui. Il existe une cinquantaine de séjours sportifs et thématiques. Il appartient aux parents et à l’enfant de bien choisir le type de séjour qui convient. Pour mieux affiner le choix, il faudra discuter avec lui le type de séjour qui l’intéresse. S’il est sportif, il peut être inscrit dans colonie de vacances 12 ans  au thème sport par exemple.

Bien entendu, il s’avère judicieux de contacter l’organisateur à propos d’une offre qui vous intéresse. Par cette démarche, ce responsable peut orienter les parents vers un séjour adapté s’ils hésitent encore. En effet, il se pourrait qu’un organisateur propose plusieurs offres de colonies de vacances.

Quoi qu’il en soit, toute colonie doit être déclarée auprès de la DRJSCS (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale). La déclaration se fera 2 mois avant pour un séjour à l’étranger et 1 mois pour les séjours en France. Pour la destination, l’Amérique du Nord est souvent privilégiée pour les colonies de vacances à l’étranger. Certains organisateurs peuvent proposer aussi des séjours en Asie ou dans d’autres pays en Europe.

Quid de l’organisation

Aujourd’hui, les colonies de vacances sont mieux cadrées qu’auparavant. La sécurité des enfants est au centre de la préoccupation des organisateurs. C’est pourquoi des contrôles sont effectués régulièrement au sein de l’organisation. Ils permettent de vérifier les essentiels sur la colonie, en l’occurrence le taux d’encadrement et les compétences des intervenant. Les organisations d’aujourd’hui font souvent aussi l’objet de vérifications en matière d’hygiène et de restauration.

Cette fermeté au niveau de l’encadrement a permis d’améliorer les offres de colonies de vacances actuelles. Dorénavant, les organisateurs peuvent recevoir les enfants dès l’âge de 6 ou 7 ans. Plus les plus jeunes, le choix se fera entre une colonie de vacances 12 ans, 13 ou 14 ans.

Au niveau du séjour, les enfants seront en compagnie d’animateurs qualifiés en charge de veiller sur eux. En principe, l’animateur d’une colonie de vacances doit être titulaire d’un BAFA ou Brevet d’aptitudes aux fonctions d’animateur. L’un d’eux, titulaire de l’AFPS, sera en charge des soins de secours.

Quand le CAF encourage les colonies de vacances

Certains parents ne peuvent pas envoyer leurs enfants en colonie de vacances faute de moyens financiers. L’aide proposée par la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) s’adresse justement à cette catégorie. Celle-ci permet le financement d’une partie ou tout le séjour de l’enfant en colonie. Les droits des bénéficiaires seront calculés par le Caf dans leur département pour 2020.

Le document envoyé par le CAF devrait mentionner le pourcentage de participation (jusqu’à 60%). Celui-ci est calculé en principe sur le prix du séjour. Doit également y figurer le montant maximum auquel les parents aient droit. Celui-ci est défini par un montant journalier de 20 euros par jour ou d’un montant global de 200 à 400 euros.

A titre d’illustration, vous choisissez par exemple une colonie de vacances 12 ans. Le prix du séjour fixé est de 400 euros. L’aide fournie par la CAF s’élève ainsi à 240 (60% du montant global) car le plafond n’est pas dépassé. Il vous reste donc à payer les 160 euros restant et les frais de transport.





Laisser un commentaire

© 2016 - Bloguez.fr | Tous Droits Réservés.