Lactibiane candisis : des probiotiques pour protéger votre flore vaginale

0

Les troubles urogénitaux qui regroupent les troubles du cycle menstruel et les troubles d’ordre urinaire chez la femme frappent plus de la moitié de la population française. Ils occasionnent un certain inconfort, des irritations, des brûlures sans oublier de fortes douleurs. Leur éradication passe par le rétablissement de la flore vaginale et intestinale. Depuis une dizaine d’années, les compléments alimentaires contenant des souches microbiotiques comme : lactibiane candisis Cnd 10 M sont utilisés pour lutter contre les troubles urogénitaux mais aussi les troubles intestinaux.

Lactibiane candisis : garant de l’équilibre de la flore vaginale

la flore vaginale en question

La flore vaginale a pour mission de protéger la muqueuse vaginale contre les infections et les irritations. Elle se compose de lactobacilles, des bactéries qui produisent de l’acide lactique. Cette substance acide constitue une protection naturelle contre la prolifération de champignons ou de germes nocifs pour son équilibre. S’ils se multiplient en trop grand nombre, l’équilibre de la flore vaginale est rompu laissant ainsi le champ libre au développement des infections vaginales comme les mycoses génitales.

Déséquilibre de la flore vaginale : quelles sont les causes ?

Dans une dynamique de prévention des mycoses vaginales, il est essentiel de connaître les agents ainsi que les facteurs qui occasionnent un déséquilibre de la flore. Les agents infectieux sont des champignons ou levures, principalement le Candida Albicans. Quant aux facteurs qui favorisent leur prolifération, les troubles du cycle hormonal de la femme sont au premier plan, qu’ils résultent d’une grossesse, d’une perturbation du cycle menstruel ou de la ménopause. Un stress important ou un état de surmenage peut également générer un bouleversement hormonal qui va déséquilibrer la flore vaginale. La prise de certains traitements médicamenteux comme les antibiotiques ou les immunodépresseurs représente aussi un facteur de risque. D’autres facteurs moins évidents sont cités par les médecins et gynécologues comme porter des vêtements trop près du corps ou encore une mauvaise hygiène intime qu’elle soit caractérisée par un manque ou un excès.

Lactibiane candisis : le rôle des probiotiques

Pour protéger votre flore vaginale d’un déséquilibre, vous devez respecter les recommandations citées ci-dessus mais également prendre préventivement contre les risques de mycoses vaginales des compléments alimentaires comme Lactibiane Candisis riches en microbiotes. Leur prise est aussi conseillée dans le cas d’une mycose vaginale pour permettre la restauration de la flore vaginale. Ils devront dans ce cas, être associés à un traitement oral ou local adapté. En fait, les microbiotes sont selon l’OMS des « micro-organismes (bactéries, levures ou champignons…) vivants, qui en quantité suffisante, produisent un bénéfice pour la santé ». Les probiotiques maintiennent l’équilibre de la flore intestinale facilitant ainsi l’action des bactéries contre la multiplication des Candidas Albicans.





Laisser un commentaire

© 2016 - Bloguez.fr | Tous Droits Réservés.